Eloge de la chance : le livre (et la vidéo) pour apprivoiser la chance écrit par Philippe Gabilliet

Après mon article + interview sur L'éloge de l'optimisme, voici un deuxième article et interview consacrés à Philippe Gabilliet qui nous parle aujourd'hui la chance.

/p>

Après mon article + interview sur L'éloge de l'optimisme, voici un deuxième article et interview consacrés à  Philippe Gabilliet qui nous parle aujourd'hui la chance. Philippe est l'auteur, entre autres, de 3 livres majeurs :

La vidéo et cet article portent sur son ouvrage "Eloge de la chance" paru aux éditions Saint-Simon en 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'est-ce qu'avoir de la chance ?

Philippe Gabilliet donne une gradation dans la logique de la chance.

  1. La chance est très différente du hasard : le hasard, c'est l'inattendu, point.
  2. Le coup de chance, c'est généralement un concours de circonstance qui est à la fois inattendu et hors contrôle (a priori, nous n'y sommes pour rien) : une rencontre, une information que nous recevons, une découverte, un accident… Au fil du temps, cet événement va se révéler excellent pour nous.
  3. Etre chanceux, c'est une attitude : il s'agit d'une compétence à transformer les circonstances inattendues en quelque chose que, plus tard, nous appellerons la chance. C'est un recyclage de l'inattendu sous toutes ses formes.

 

Les 5 caractéristiques pour attirer la chance

Les personnalités chanceuses présentent 5 traits de fonctionnement :

  1. S'attendre à avoir de la chance : nous tenir prêts à rencontrer des événements inattendus nous offre l'opportunité de dire : "j'ai de la chance", de même que "j'aide la chance".
  2. Echanger, rencontrer, partager : nous connecter à autrui fait éclore des possibilités non anticipées.
  3. Recycler les revers : les vrais chanceux ont eu autant de pépins que les autres, mais ils en ont fait quelque chose. Un chanceux fonctionne en mode "compost" et recycle du déchet de vie.
  4. Etre clair sur nos intentions : nous nourrir de rêves permet de favoriser l'éclosion de la chance. Elle n'arrive pas toute seule… par hasard.
  5. Oser y aller : les grands chanceux sont passés à l'action. Au bout du compte, l'audace sourit toujours à celles et ceux qui veulent saisir l'instant favorable.

 Pour entreprendre d'avoir de la chance, Philippe Gabilliet nous conseille ceci :

Accueillez toujours l'inattendu comme un cadeau au bout du compte.

Il ajoute, selon sa conviction de vie :

Ce qui compte, c' est au fond, de décider d'être soi-même une chance pour les autres.

3 phrases-clés du livre "Eloge de la chance" de Philippe Gabilliet

  • p.18. "S'interroger sur sa chance (autant que sur sa malchance), c'est regarder différemment sa propre façon d'être dans le monde, de faire ou de ne pas faire les choses, d'entrer ou non en relation avec les autres, de décider ou de temporiser, d'abandonner ou de persévérer, d'espérer ou de renoncer."
  • p.34. "La chance (…), dès lors qu'elle se répète, s'apparente davantage à une attitude de l'esprit, à une façon de se comporter, à une manière spécifique de penser, de percevoir, de ressentir et d'agir, tant vis-à-vis de soi-même que des autres ou du monde environnant."
  • p.108. "Aucune rencontre ne peut représenter une chance durable si l'on n'a rien a offrir de son côté (que ce soit un style, une personnalité, une compétence, une image, un réseau, des informations, un soutien, etc.) (…) D'où l'idée simple selon laquelle la meilleure façon de rencontrer des opportunités… c'est déjà d'en être une soi-même. Afin d'attirer durablement les ingrédients qui feront notre chance de demain, il est recommandé de travailler en profondeur son propre pouvoir d'attraction."

 

Je vous recommande vivement le livre de Philippe Gabilliet "Eloge de la chance"paru aux éditions Saint-Simon en 2012.


Partagez cet article


Category :   Articles